Environnement

3. Mener une politique écologique

Libéré de la tutelle européenne, nous développerons une politique ambitieuse de souveraineté alimentaire au niveau national fondée sur les méthodes modernes d’agriculture biologique et familiale.

Les articles 38 et 39 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) imposent une politique agricole intensive, ultra-mécanisée et productiviste, soumise entièrement aux lois du marché. Grâce au Frexit, nous serons au contraire libres de développer la permaculture à grande échelle et de réorienter notre production agricole selon un modèle écologique et respectueux de la nature.

Quel est le programme ? L'écologie et l'agriculture Lire plus
Mener une politique écologique

4. Protéger la santé publique

Grâce au Frexit, nous pourrons établir nous-mêmes nos propres normes en toute indépendance en matière sanitaire, industrielle, agricole, et établir des contrôles stricts aux frontières pour les produits ne respectant pas nos exigences environnementales et sociales. Cette reprise de contrôle est impossible dans le cadre des traités européens.

Aujourd’hui, l’Union européenne a signé dans notre dos le CETA (traité de libre-échange avec le Canada), qui s’applique alors même qu’il n’a pas encore été ratifié, rendant nos propres normes sanitaires impuissantes face à des tribunaux d’arbitrage privés.

Lire plus
Protéger la santé publique

5. Sauver l'agriculture

Le bilan de la PAC depuis 30 ans, c’est : 40 % des paysans français qui ont un revenu inférieur au SMIC ; les prix des produits agricoles français qui ont baissé de 60 % (payés aux agriculteurs) en monnaie constante ; une baisse du revenu à l’hectare, qui a elle-même poussé à la course aux rendements et à l’agrandissement, avec une augmentation faramineuse de l’utilisation des engrais et de la pollution des eaux et des sols ; un agriculteur qui se suicide tous les deux jours.
Quel est le programme ? L'écologie et l'agriculture Lire plus
Sauver l'agriculture