Retour à la listeListe des candidats de l'Union Populaire Républicaine

Marianne SIV

52

Assistante de direction, 37 ans.

Hormis lors des présidentielles, je m’intéressais peu au sort politique de la France. Mon vote s’orientait souvent vers ceux que j’estimais “ les moins pires ”, avec une tendance à gauche, comme le cœur.

Je suivais davantage l’actualité du Cambodge, parce que mes parents et d’autres de ma famille étaient actifs et impliqués dans le retour à la stabilité de ce pays. Cependant, en 2005, on nous a présenté un référendum au sujet de l’Union européenne. Je ne pouvais pas accepter ce texte que j’ai refusé d’un revers de main, pour la simple raison que c’était opaque et pas suffisamment vulgarisé pour moi, simple citoyenne. Les années suivantes furent un désert politique jusqu’en 2017, où un ami me parle de “ Frexit ” et du site Upr.fr. Pour la première fois de ma vie, j’adhère sur le champ et propose mon aide à la cellule de campagne, pour préparer les législatives. J’ai rencontré des gens formidables et depuis, je tente de participer aux différentes opérations de la délégation de Paris dont je dépends. Comme mes parents l’ont fait pour leur pays, j’aimerais œuvrer pour le retour à la stabilité de la France qui ne peut s’envisager sans quitter l’Union européenne. C’est donc naturellement que j’ai proposé d’être sur la liste de ces élections européennes, afin de rapporter aux Français ce qui se fait mais surtout ce qui défait la France, au sein de ces institutions mal connues.