Retour à la listeListe des candidats de l'Union Populaire Républicaine

Lionel KAHAN

31

Ingénieur d'études, 49 ans.

Je suis né à Vitry-sur-Seine. J’y habite également mais je n’y ai pas vécu toute ma vie. Je suis papa d’un fils de 14 ans. Je suis marié. Je suis ingénieur d’études en prestation à la fnac d’Ivry-sur-Seine. Mon engagement écologique m’a conduit à m’impliquer à la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme en 2007 où j’ai d’ailleurs été bénévole durant 6 mois.

Par la suite, j’ai découvert Étienne Chouard et j’ai rejoint l’association Les Citoyens Constituants dont je suis devenu un membre actif. J’ai même été le secrétaire de l’association durant 2 ans. Plus tard, c’est en suivant un lien chaudement recommandé sur le blog d’Etienne Chouard que j’ai été amené à voir la première conférence de François Asselineau. 2 ans plus tard, après avoir vu beaucoup de ses conférences, j’adhérais à l’UPR.

Je me suis engagé à l’UPR car c’est le seul parti qui peut sauver la France, en récupérant sa souveraineté, son indépendance pour permettre de redonner aux Français sa démocratie. Je me suis engagé à l’UPR, car l’UPR est un parti sérieux, constant sur l’objectif fixé de libération nationale, avec une vision cohérente et des analyses à la hauteur de la situation grave dans laquelle se trouve la France. Il s’adresse à l’intelligence des citoyens et prend le temps d’expliquer les choses. Il dit toute la vérité et donne les clés de compréhension du monde dans lequel nous évoluons. C’est un parti fiable, non endetté, au-dessus du clivage gauche-droite, temporaire dont le préalable indispensable est de quitter l’UE, l’euro et l’OTAN. Je me suis engagé à l’UPR, car le RIC en toute matière est présent à son programme.

J’ai, dès le départ, été régulièrement aux réunions de l’UPR puis j’ai naturellement milité en faisant notamment du collage d’affiches et du tractage sur les marchés. Par la suite, en tant qu’adjoint du délégué départemental, je suis devenu chargé des actions militantes sur le Val de Marne. Je me suis également présenté à la 9ème circonscription du Val de Marne en tant que suppléant pour les législatives en 2017 pour les couleurs de l’UPR. Nous avons été l’une des 39 communes à avoir dépassé les 1% (1,18%).