Retour à la listeListe des candidats de l'Union Populaire Républicaine

David GUILLAUME

49

Éthiopate, 50 ans.

Je suis né à Pontivy (Morbihan) et Saint-lois (Manche) depuis 26 ans. Je suis marié et père de deux filles. Issu d’une famille modeste, mère assistante maternelle et père ouvrier mécanicien, j’ai grandi dans cette famille où le travail, la persévérance, le pragmatisme sont des lois et où ma déficience visuelle ne m’a jamais donné de statut particulier.

Après un diplôme d’état de masseur-kinésithérapeuthe en 1993, j’ai repris 5 années d’études en école d’étiopathie pour être diplômé en 2000. J’exerce depuis en profession libérale.

J’ai durant 20 ans pratiqué le judo dont 12 années membre de l’équipe de France handisport. Les valeurs que véhicule cette discipline (partage, respect, humilité, sincérité, honneur), la pratique du judo à haut niveau m’ont marqué profondément.

Directement concerné par le handicap, je crée avec une équipe l’association Accès-Cité en 2011 dont je serai le président. Cette association a pour vocation l’entre-aide, la formation, ainsi qu’un travail incessant vers l’accessibilité universelle, tant dans le déplacement que l’accès à l’information, l’accès aux outils numériques… tout ce qui fait que l’inaccessibilité devient un handicap au quotidien.

La rigueur, indispensable à la pratique du judo, de la musique en ensemble, à la pratique de mon métier, je l’ai retrouvée dans les analyses de François Asselineau, et sa façon pragmatique de faire de la politique. L’honnêteté intellectuelle produit de la pertinence dans le raisonnement et le pragmatisme remplace l’idéologie.

Après près d’un an, je m’engage début 2016 pour aller chercher des promesses de parrainage afin de lui permettre d’être candidat à l’élection présidentielle. J’ai contribué à faire de la Manche le premier département pourvoyeur de parrainages pour sa candidature.

La politique n’a pour moi jamais été un projet mais la dérive économique, politique, morale de notre pays m’a poussé à m’engager plus avant auprès de François Asselineau et de l’UPR dont les analyses me semblent être les bonnes.

L’accessibilité qui est devenue pour moi un combat de tous les jours se heurte souvent aux incompétences ou renoncements de nos dirigeants.

Pour ces raisons, je fus candidat à l’élection législative de la première circonscription de la Manche et serai candidat sur la liste aux européennes 2019 pour défendre l’intérêt des Français, l’intérêt de la France afin de rendre à nos concitoyens ce que nous avons de plus cher : notre liberté et notre démocratie.

L’expérience de la compétition internationale, représentant de la délégation française comme porte-drapeau aux jeux Paralympiques de Sydney 2000, a peut-être ancré en moi ce sentiment d’appartenance à une nation mais une nation ouverte sur l’universel et dont les valeurs de l’UPR sont celles de la république française : Liberté, Egalité, Fraternité.