Retour à la liste10 raisons pour le Frexit

Sauver l'agriculture

Le bilan de la PAC depuis 30 ans, c’est :

  • 40 % des paysans français qui ont un revenu inférieur au SMIC ;
  • les prix des produits agricoles français qui ont baissé de 60 % (payés aux agriculteurs) en monnaie constante ;
  • une baisse du revenu à l’hectare, qui a elle-même poussé à la course aux rendements et à l’agrandissement, avec une augmentation faramineuse de l’utilisation des engrais et de la pollution des eaux et des sols ;
  • un agriculteur qui se suicide tous les deux jours.

L’Union européenne impose aux agriculteurs français une concurrence directe avec les agriculteurs du reste du monde. Au nom d’une vision ultralibérale et hyperproductiviste, elle privilégie l’agriculture industrielle et les grands groupes de l’agroalimentaire et de la distribution, qui imposent aux agriculteurs d’aligner leurs prix sur les prix mondiaux. Ces prix sont souvent en dessous des coûts de production, ce qui conduit à un endettement croissant des exploitations et une disparition accélérée de nos agriculteurs.

Le Frexit nous libérera du carcan de la PAC et fera entrer la France dans l’agriculture du XXIe siècle. Nous retrouverons la maîtrise de notre agriculture en la subventionnant directement, nous moderniserons le réseau de distribution afin de rapprocher les producteurs des consommateurs et de développer une agriculture d’avenir, respectueuse de l’environnement et des terroirs.