Retour à la liste10 raisons pour le Frexit

Protéger la santé publique

Grâce au Frexit, nous pourrons établir nous-mêmes nos propres normes en toute indépendance en matière sanitaire, industrielle, agricole, et établir des contrôles stricts aux frontières pour les produits ne respectant pas nos exigences environnementales et sociales. Cette reprise de contrôle est impossible dans le cadre des traités européens.

Aujourd’hui, l’Union européenne a signé dans notre dos le CETA (traité de libre-échange avec le Canada), qui s’applique alors même qu’il n’a pas encore été ratifié, rendant nos propres normes sanitaires impuissantes face à des tribunaux d’arbitrage privés.

Beaucoup de normes industrielles et environnementales sont fixées par l’Union européenne. Et il est très difficile à la France d’adopter des normes plus contraignantes, sous peine d’être condamnée pour « entrave à la libre concurrence ».

Enfin, le Frexit nous libérera des politiques d’austérité continue. Le Frexit permettra donc de mettre un terme aux fermetures de maternités et de services d’hôpitaux et de refinancer notre système de santé publique, qui en a tant besoin.