Retour à la liste10 raisons pour le Frexit

Mener une politique écologique

Libéré de la tutelle européenne, nous développerons une politique ambitieuse de souveraineté alimentaire au niveau national fondée sur les méthodes modernes d’agriculture biologique et familiale.

Les articles 38 et 39 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) imposent une politique agricole intensive, ultra-mécanisée et productiviste, soumise entièrement aux lois du marché. Grâce au Frexit, nous serons au contraire libres de développer la permaculture à grande échelle et de réorienter notre production agricole selon un modèle écologique et respectueux de la nature.

Grâce au Frexit, nous pourrons aussi relocaliser notre industrie sur le sol national. Nous réduirons ainsi efficacement les circulations de marchandises par porte-conteneurs à travers la planète. Cette mondialisation des échanges, extrêmement polluante, est encouragée par les traités européens, qui imposent la libre circulation des marchandises, encouragent les délocalisations et empêchent de taxer spécifiquement les produits polluants ou venant de l’autre bout du monde. Une politique écologique sincère nécessite donc le Frexit.